Mise en ligne 27/11/2020

Proposé par :Atmo Auvergne-Rhône-Alpes

Abaissement de la limitation de vitesse sur l’A7

Porteur de l'action :

Ville de Valence

Territoire concerné :

Ville de Valence

Promesse :

Limiter la vitesse de circulation sur l’A7 aux abords de Valence pour réduire l’exposition des habitants à la pollution atmosphérique

Type structure :

commune

Site web structure :

www.valence.fr

L’autoroute A7 qui traverse la ville de Valence est fréquentée en moyenne par 70 000 véhicules par jour. Une mesure expérimentale a été mis en place en juin 2016 pour limiter la vitesse maximum autorisée à 90Km/h sur la partie urbaine de l’A7 (environ 6Km).

Le Maire de Valence a demandé en mars 2016 d’abaisser la vitesse à 90 km/h (initialement à 100km/h) sur les portions de voies rapides d’autoroute traversant les parties agglomérées de sa commune pour limiter l’exposition des populations riveraines.
En juin 2016, la mesure est mise en place pour une phase expérimentale d’un an. Au vu de la circulaire ministérielle du 24 novembre 2015, et afin d’apporter des éléments quant à la pérennisation de la mesure, deux études circonstanciées (la 1 ère concernant le trafic, la seconde concernant la qualité de l’air) ont été planifiées.
En juin 2017, l’étude trafic n’ayant pas été réalisée, la mesure a été prolongée pour un an supplémentaire pour permettre de réaliser l’étude circonstanciée de trafic.
Fin 2017 et début 2018, l’étude trafic a été menée par le bureau d’étude Lee Ingénierie.

Ambition

Objectifs

La mise en place de cette action permet de réduire l’exposition des populations riveraines, mais n’est pas suffisante pour que l’ensemble du territoire respecte la valeur réglementaire de manière pérenne. Pour aller vers un respect de cette dernière de manière définitive, réduire les niveaux de fond urbain, et limiter l’impact sanitaire, un plan d’amélioration combinant d’autres mesures sur un panel plus large de polluants est nécessaire sur l’ensemble du territoire.

Résultats attendus

Les éléments d’analyse montrent que la baisse de la limitation est bénéfique pour la qualité de l’air, permettant une réduction des émissions polluantes liées au trafic de l’axe A7. Pour le dioxyde d’azote, le gain pour les émissions à l’échappement est de l’ordre de 13% sur le tronçon de l’A7 soumis à la limitation. Les modélisations montrent qu’en terme de concentrations, le gain maximal est de 4 µg.m-3 en moyenne annuelle. Les résidents aux abords de l’axe sont donc moins exposés à la pollution. Le gain non négligeable permet en outre de diminuer la zone en dépassement réglementaire. Pour les autres polluants la diminution est beaucoup plus modeste.

Indicateurs de performance

population concernée : 217259 ou pop vivant à moins de 300m de l’A7 (gain plus important)

 

  • Type de territoire

    Urbain, périurbain

  • Secteur

    Transports

  • Public concerné

    Tous

  • Type d'action

    évitement

Mise en oeuvre

  • Partenaires
    Valence Romans Agglo, DDT26 , Vinci
  • État d'avancement
    Déploiement
  • Année de mise en oeuvre de l'action
    2017
  • Investissement
    cout de l'etude 40 000 euros etude trafic et 30 000 euros étude air soit 70 000 euros

Médias

2
personnes aiment ce projet

J'aime

Gain climat

Émissions évitées.
Valeur(s) exprimée(s) en équivalent CO₂

non évalué

Gain air

Émissions évitées.

  • -456 kgNOx
  • -4,5 tCO

Gain énergie

Consommations d'énergie évitées.

non évalué

Gains évalués par :

Atmo Auvergne-Rhône-Alpes - Novembre 2020

Dans la même thématique

Mobilité

Rezo pouce, un reseau d’autostop sécurisé et organisé

Ambilly - Pôle Métropolitain du Genevois Français

Mobilité

Mise à disposition en location longue durée de vélobulles à hydrogène

Chambéry - Grand Chambéry
-7 kg

Mobilité

Aide à la conversion de flottes de véhicules des professionnels vers le...

Grenoble - Grenoble Alpes Métropole
-7,8 t