Mise en ligne 22/09/2020

Proposé par Atmo Auvergne-Rhône-Alpes

Je nettoie régulièrement les bouches d’aération

Pourquoi ?

Une ventilation mal entretenue, voire encrassée, ne fonctionne pas correctement.
Les poussières peuvent occasionner un vieillissement prématuré du matériel. Quand le moteur commence à faire trop de bruit, c’est souvent le signe qu’il est encrassé. Si la poussière s’accumule au niveau des entrées d’air et des bouches d’extraction, celles-ci vont se boucher. Résultat : l’air intérieur ne sera plus ventilé de façon satisfaisante. Et les polluants et l’humidité ne seront plus évacués. À terme, la maison connaîtra des problèmes de condensation et de moisissures.

Comment ?

Si vous possédez une ventilation simple flux, pensez à nettoyer tous les trois mois les bouches d’extraction et les entrées d’air. L’opération est assez simple. Déclipsez le capot, nettoyez-le avec un chiffon humide. Puis dépoussiérez la partie fixe, éventuellement à l’aide d’un aspirateur. Remettez ensuite le capot en place.
Pour vraiment bien faire, il faudrait également nettoyer le caisson de ventilation une fois par an. Concrètement, il faut dévisser quelques vis et dépoussiérer les pales du moteur.

Ils s'engagent déjà

Voir les 15 participants

15
Participants

Je participe

Gain climat

Émissions évitées au regard du nombre de participants à l’action.
Valeur(s) exprimée(s) en équivalent CO₂

non évaluable

Gain air

Émissions évitées au regard du nombre de participants à l’action.

non évaluable

Gain énergie

Consommations d'énergie évitées au regard du nombre de participants à l’action.

non évaluable

Gain climat

Émissions évitées par habitant.
Valeur(s) exprimée(s) en équivalent CO₂

non évaluable

Gain air

Émissions évitées par habitant.

non évaluable

Gain énergie

Consommations d'énergie évitées par habitant.

non évaluable

Dans la même thématique