Mise en ligne 27/11/2020

Proposé par :Atmo Auvergne-Rhône-Alpes

Vers une réduction de l’utilisation des engrais minéraux dans le secteur agricole d’ici 2030 (projection CLIMAERA)

Porteur de l'action :

Interreg-alcotra

Territoire concerné :

Ex région Rhône-Alpes.

Promesse :

Proposer des actions pour améliorer la qualité de l’air et lutter contre le réchauffement climatique

Type structure :

Europe

Site web structure :

europa.eu

Evaluation d’un scénario élaboré et mesuré dans le cadre du projet européen CLIMAERA (2017-2020) qui vise à fournir des préconisations pour diminuer les gaz à effet de serre et les polluants d’ici 2030.

La législation européenne prévoit peu d’actions pour réduire les émissions d’ammoniac. Ce polluant principalement émis par le secteur agricole, participe à la formation de particules PM10 et PM2,5 appelé particules secondaires.
Un des scénarii envisagés dans CLIMAERA propose de réduire les émissions d’ammoniac par la réduction de l’usage d’engrais minéraux. Ces engrais sont produits par synthèse chimique et utilisées dans l’agriculture pour favoriser la croissance des plantes cultivées.
Les calculs réalisés concluent qu’une utilisation de -22 % des engrais minéraux dans le secteur agricole permettrait de réduire les niveaux d’émissions d’ammoniac (NH3) de -4,5 % par rapport aux émissions prévues en 2030 sur le territoire de l’ex région Rhône-Alpes, et jusqu’à -2% localement sur les concentrations moyennes annuelles de particules PM10.

Ces calculs mettent en application une des projections 2030 de l’ADEME présentées dans « L’exercice de prospective , vision 2030-2050 »  (page 103) sur les engrais minéraux.

Ambition

Objectifs

>Elaborer des préconisations pour diminuer conjointement les gaz à effet de serre et polluants atmosphériques, grâce à des scénarii d’amélioration supplémentaires des émissions atmosphériques à l’horizon 2030 et à la possibilité de les hiérarchiser en fonction de leur efficacité et leur coût. Ces modélisations peuvent aider les acteurs et décideurs régionaux souhaitant engager des actions d »amélioration liées aux émissions d’ammoniac.

Réduire les émissions d’ammoniac (NH3) et agir également sur la formation de particules secondaires PM10 et PM2,5 en trouvant des solutions dans les pratiques et utilisations d’engrais minéraux.

Résultats attendus

Impact potentiel de l’action.
*Les gains ne figurent pas dans la colonne de droite car les actions ne sont mises en oeuvre.

Gain AIR
NOx : 1107 tonnes
NH3 : 1822 tonnes

Gain CLIMAT
N2O : 275 tonnes

 

  • Public concerné

    professionnels

  • Type d'action

    réduction

Mise en oeuvre

  • Partenaires
    ARPA val d'Aoste, ARPA Piemonte, ARPA Ligurie,, Atmo Sud, , Partenaires opérateurs : , Alain Clappier (Université de Strasbourg), Sandrine Mathy (GAEL) / TERRARIA , , Partenaires financiers : , Interreg Alcotra (EUROPE), Région Auvergne-Rhône-Alpes
  • État d'avancement
    N/C
  • Délai de mise en oeuvre
    2020-2030
  • Année de mise en oeuvre de l'action
    2020

Médias

3
personnes aiment ce projet

J'aime

Gain climat

Émissions évitées.
Valeur(s) exprimée(s) en équivalent CO₂

non évalué

Gain air

Émissions évitées.

Gain énergie

Consommations d'énergie évitées.

non évalué

Gains évalués par :

Atmo Auvergne Rhône Alpes en 2019

Dans la même thématique