Mise en ligne 22/09/2020

Proposé par Atmo Auvergne-Rhône-Alpes

Je ne brûle pas mes déchets végétaux

Pourquoi ?

Brûler des végétaux, surtout s’ils sont humides, dégage des substances toxiques – des particules (PM), des oxydes d’azote (NOx), des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), du monoxyde de carbone (CO), des composés organiques volatils (COV), du benzène, des dioxines et furanes – pour les êtres humains et l’environnement.
Il faut également tenir compte des nuisances pour le voisinage (fumées, odeurs) et des risques d’incendie.

Brûler des déchets végétaux est interdit dans le réglement sanitaire départemental. En cas de non-respect de l’interdiction, il est possible d’alerter les services d’hygiène de la mairie.

La personne qui brûle des déchets verts à l’air libre peut être punie d’une amende de 450 € maximum. Si ses voisins sont incommodés par les odeurs, ils peuvent par ailleurs engager sa responsabilité pour nuisances olfactives.

Brûler 50 kg de végétaux à l’air libre émet autant de polluants atmosphériques qu’une voiture diesel récente qui parcourt 6000 km.

Comment ?

Il existe plusieurs techniques pour recycler ses déchets végétaux et valoriser la matière organique qu’ils contiennent : le mulching, le compostage, ou le paillage.

La tonte mulching : Lorsque vous tondez votre pelouse, vous laissez la tonte sur place. Elle va se décomposer naturellement et contribuer à nourrir le sol.

Le compostage : recycler les déchets verts dans un composteur. Alterner vos déchets de cuisine, tontes séchées et broyat de branches. Tous les autres déchets de jardin peuvent aussi être déposés dans le composteur.

Le paillage : il consiste à recouvrir les massifs de fleurs, le potager et le pieds des haies de végétaux ou de broyat des branches. Cette technique permet de diminuer l’arrosage de vos plantes et de maintenir l’humidité de votre sol, de réduire la repousse des mauvaises herbes, ou l’utilisation de désherbage chimique.

Et si vous ne souhaitez ou ne pouvez pas adopter ces méthodes, il reste les déchetteries.

En savoir plus

Ils s'engagent déjà

Voir les 21 participants

21
Participants

Je participe

Gain climat

Émissions évitées au regard du nombre de participants à l’action.
Valeur(s) exprimée(s) en équivalent CO₂

non évaluable

Gain air

Émissions évitées au regard du nombre de participants à l’action.

  • -4,8 kgNOx
  • -45,4 kgPM10

Gain énergie

Consommations d'énergie évitées au regard du nombre de participants à l’action.

non évaluable

Gain climat

Émissions évitées par habitant.
Valeur(s) exprimée(s) en équivalent CO₂

non évaluable

Gain air

Émissions évitées par habitant.

  • -0,2 kgNOx
  • -2,2 kgPM10

Gain énergie

Consommations d'énergie évitées par habitant.

non évaluable

Action évaluée par :

Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, le 10 aout 2020

Dans la même thématique