Mise en ligne 22/09/2020

Proposé par Atmo Auvergne-Rhône-Alpes

Je privilégie les produits locaux et de saison

Pourquoi ?

En consommant des aliments produits localement et de saison, nous réduisons les émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques liées aux transports de marchandises, mais aussi la surconsommation d’énergie, d’engrais ou d’eau nécessaire aux aliments qui ne sont pas « de saison ».

Un quart de notre empreinte carbone est dû à l’alimentation. Pour économiser l’équivalent d’environ 80 kg de CO2 par personne et par an, on adopte ce réflexe : avoir un potager et/ou acheter de la nourriture bio, locale et de saison.

Comment ?

On se renseigne bien sur les saisons car les légumes « primeurs » sont parfois des légumes qu’on vend tellement tôt qu’ils ont forcément dû pousser sous serre chauffée. On évite aussi les produits hors saison, par exemple, les fraises, courgettes et tomates en hiver. Ils sont souvent plus chers, ont plus d’impact sur le climat et certainement moins de goût.

Ils s'engagent déjà

Voir les 31 participants

31
Participants

Je participe

Gain climat

Émissions évitées au regard du nombre de participants à l’action.
Valeur(s) exprimée(s) en équivalent CO₂

non évaluable

Gain air

Émissions évitées au regard du nombre de participants à l’action.

non évaluable

Gain énergie

Consommations d'énergie évitées au regard du nombre de participants à l’action.

non évaluable

Gain climat

Émissions évitées par habitant.
Valeur(s) exprimée(s) en équivalent CO₂

non évaluable

Gain air

Émissions évitées par habitant.

non évaluable

Gain énergie

Consommations d'énergie évitées par habitant.

non évaluable

Dans la même thématique